Reconversation








Par ces temps gris et brouillasseux, la seule lumière positive agrémentant nos journées au bureau est celle de nos écrans informatiques.

Ce matin, pour transcender tout cela, j’ai joué les reporters photographes dans le labo technique. J’ai pris des clichés d’un dinosaure des télécoms à son poste de travail. Rien d’ambigu, croyez-moi ! Et pourtant à bien y réfléchir j’aurais dû proposer un petit scénario libertin. Mon collègue nu et très en forme sur son établi. Photos glamours, commentaires un tantinet aguicheurs :

« Max et son outillage, à votre entière disposition. N’hésitez pas ! »

On aurait bazardé le tout en mailing liste à l’ensemble de la boîte accompagné du Slogan :

« Osez une reconversion qui a de l’avenir. Soyez funs ! Venez nous rejoindre dans notre nouveau Service Développement du Personnel ! ». Rêverie.

- Je n’en peux plus de tout ce fiel !
- Moi non plus !
- Qu’est-ce qu’on fait ?
- On fait tout cramer ?
- On se fait licencier !
- On dégomme les fielleux !
- On monte un journal interne et on se fout de la gueule de tout le monde pour se venger.
- On devient fielleux, alors ?
- Mouai, mauvaise proposition. Bon, on prend sur soi, on prend du recul et plus tard, on prendra la fuite !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire