Alasainvalentintunebaiserapoin







Aujourd'hui, c'était la Saint-Valentin. Et pour fêter ce triste évènement, je suis allée seule comme une âme en peine chiner sur la brocante du Cours Mirabeau. J'ai parcouru vite fait les étales la goute au nez (qui devait être très violacé, tout ce qu'il faut pour attirer l'âme sœur). Place de la Rotonde, le soleil perçait difficilement derrière les nuages. Pas de quoi faire de fantastiques clichés des anges de la fontaine que la froidure avait habillés de glace.


On s'est regardés les anges et moi. J'ai bien senti qu'ils auraient aimé faire quelque chose pour créer une ouverture dans mon célibat. Mais voilà, il étaient figés à mort sur leur montures, des cygnes stoppés en plein décollage par le gel. Si c'est pas couillon non plus, que de placer un tel évènement à un moment pareil !

Il n'empêche, en remontant le cours, j'ai eu l'impression, que celui-ci était constellé de couples. Il y en avait partout qui avaient l'air décontracté et empli de tout cet amour qu'ils se donnaient mutuellement tous les jours de leur vie de rêve. Ils déambulaient collés l'un à l'autre, s'échangeant leur énergie calorifique pendant que moi, je me gelais et me contracturais les muscles dans ma pelisse élimée par les ans.

Finalement, j’ai senti que j’étais de trop, que je détonnais et qu’il fallait que je m’extrais de toute cette foule d’amoureux qui gardaient leurs sentiments rien que pour eux et blottis bien au chaud dans un coin secret de leur couple…des fois qu’on leur pique.

Et si seulement, ils avaient eu la bonne idée de partager un peu, de m’accueillir dans leur lit gentiment et de s’occuper de moi plutôt que d’eux-mêmes. De me réchauffer l’âme et de me prodiguer un bon massage voluptueux. Qu’est-ce que cela leur aurait coûté, franchement ?

Mais voilà, il n’y en a que pour eux. Eux, eux, eux, c’est incroyable ce que les gens sont égoïstes

3 commentaires:

  1. Pov' bichoune !
    Allez viens, j'va te faire un câlin .

    RépondreSupprimer
  2. J'applaudis de toutes mes mains!!! Font chier les gens heureux!

    RépondreSupprimer
  3. Chères lectrices,

    Dans ce texte, je suis un peu de mauvaise foi car un gentil garçon paré d'une pancarte m'avait proposé au début de ma promenade de me faire un calin. J'ai refusé cette offre parce que je n'aime pas les démonstrations en public. C'est une erreur, j'en conviens. Une fois par an, c'est mieux que rien !!!

    Je pense qu'il serait quand même temps d'instaurer une journée du célibat avec option Speed dating pour ceux qui veulent.

    Bien à vous.
    F.

    RépondreSupprimer